fbpx

IODINES

La “mobilité durable” c’est quoi ?

Nous avons tous besoin de nous déplacer tant au niveau professionnel que personnel  … Mais les transports ont des conséquences majeures sur l’environnement, notamment en matière d’émissions de gaz à effet de serre. Alors pour endiguer ses effets néfastes, des politiques spécifiques sont mises en place. C’est là qu’intervient la mobilité durable dont l’objectif est de réduire les émissions de Co2 sur le long terme en favorisant les modes de déplacement alternatifs et écoresponsables.  

Les objectifs de la mobilité durable

La mobilité durable ne se résume pas seulement aux choix de moyens de transport plus économiques et moins polluants. Elle se réfère aussi à la mise en place d’une politique globale de déplacement qui applique les grands principes du développement durable. La mobilité durable doit permettre à tous de se déplacer de manière équitable, efficace et  sécuritaire, à un coût raisonnable, tout en minimisant la consommation en ressources et en espace et en réduisant les déchets et les émissions de gaz à effet de serre.

 

L’aménagement des territoires

La mobilité durable doit prendre en compte certains aspects, comme la proximité et l’accessibilité des transports en commun. Pour que les habitants des zones plus reculées puissent changer leurs habitudes de déplacements il faut avant tout repenser les aménagements des territoires pour rendre les transports alternatifs accessibles à la population. 

 

La santé

On entend beaucoup parler de l’impact néfaste des émissions de gaz à effet de serre sur le réchauffement climatique mais peu de ses conséquences sur la santé. Chaque année en France, on estime à 40 000 le nombre de décès liés à la pollution de l’air. Un chiffre alarmant qui fait de la mobilité durable un véritable enjeu de santé publique. 

 

La dimension économique

En identifiant les possibilités d’optimisation de transport, en développant la mobilité durable on favorise de nouveaux secteurs d’activités et on crée de l’emploi : services d’autopartage, développement de bornes de recharges, consultant en mobilité durable… Autant de secteurs de la mobilité, porteurs d’avenir, dont les développements en cours et futurs seront sources d’opportunités professionnelles. Preuve en est : l’émergence de nombreuses boutiques de réparation de vélo partout en France.

 

Les actions à mettre en place

Pour porter ses fruits, une politique de mobilité durable doit aller de pair avec certains paramètres, également valables en entreprise. On retiendra qu’il est essentiel de mettre en place les moyens nécessaires pour faciliter l’adoption des changements proposés :

  • Création et expansion des pistes cyclables et des lignes de transports en commun, installation de bornes de recharge. 
  • Au sein d’une entreprise, la mise à disposition de moyens peut prendre la forme d’aides financières grâce au forfait mobilité durable.  
  • Développement des plateformes et applications de co-voiturage et d’autopartage. 
  • Sensibilisation et transmission des bons gestes aux générations futures.

 

Pour changer les choses, il est important que chacun de nous repense son quotidien et sa mobilité. Selon l’ADEME, 38 % d’entre nous ont déjà pris conscience que leurs trajets peuvent s’effectuer avec des moyens de transport plus propres. Serait-ce le début d’une prise de conscience massive ? Chez Iodines, nous l’espérons. 

Cet article vous a plus ? N’hésitez pas à nous soutenir et à le partager ! 

A bientôt en Iodines !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin