fbpx

IODINES

Huawei présente sa voiture électrique à grande autonomie : l’AITO M5

Après les téléphones ou encore les montres connectées, Huawei s’attaque à l’automobile. La marque chinoise présente le Aito M5, un SUV électrique à prolongateur d’autonomie thermique dont l’habitacle tourne sous HarmonyOS, le système d’exploitation créé par Huawei : la voiture peut communiquer avec tous les équipements Huawei.

 

Depuis plusieurs années déjà, Huawei prépare son arrivée dans l’industrie automobile. Cela a commencé par le développement d’une activité d’équipementier, qui va au-delà du domaine du multimédia et de la voiture connectée. Plusieurs constructeurs chinois ont déjà fait appel à Huawei dans ce domaine, mais aussi dans ceux des aides à la conduite et de la propulsion électrique.

 

Alors qu’il signait il y a quelques mois un accord de coopération avec la marque Seres, Huawei devient donc constructeur automobile avec sa nouvelle marque, AITO (Adding Intelligence To Automobile). Officiellement, il s’agit d’une marque de Sokon/Seres, et non pas de Huawei le Aito M5 étant basé sur le Seres SF5

 

Mais la Aito M5 sera distribuée dans les boutiques Huawei… entre les Téléphones, les tablettes et les montres connectées…!

crédit photo @huawei

Le point le plus intéressant de cet Aito M5, c’est son habitacle. Il s’agit de la première voiture à être équipée du système d’exploitation HarmonyOS, ce qui lui permet de proposer un cockpit intelligent. Créé par Huawei, ce système est intégré via un écran tactile 15,6 pouces 2K HDR situé sur la console centrale, tandis que le combiné d’instrumentation numérique est constitué d’un écran de 10,25 pouces. Il permet à la voiture de communiquer avec les autres appareils Huawei du conducteur ou des passagers.

 

Les roues du Aito M5 sont donc bien entraînées par des moteurs électriques, son autonomie repose tout de même sur le thermique. Huawei annonce que celle-ci peut aller jusqu’à 1242 kilomètres selon le cycle d’homologation chinois CLTC. La voiture embarque une petite batterie 40 kWh associée à un moteur quatre cylindres 1.5 de 125 ch qui, avec du carburant, génère de l’énergie pour augmenter l’autonomie.  Selon Huawei il peut générer 3,2 KW/h d’électricité par litre.

 

Les premiers exemplaires seront livrés à partir du 22 février 2022, juste après les célébrations du Nouvel An chinois.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin