fbpx

IODINES

Entreprises, l’heure est à l’autopartage

L’autopartage – ou “car sharing” – c’est le moyen pour les entreprises d’être acteur de la transition énergétique et de réaliser des économies.

Depuis quelques années l’autopartage connaît un véritable essor. Facile d’utilisation et complémentaire des transports en commun, l’autopartage se définit comme une des solutions au problème d’engorgement des villes. Pour les usagers l’autopartage représente une solution moins coûteuse qu’un véhicule personnel car utilisé uniquement quand il est nécessaire.

 

La crise sanitaire et le forfait mobilité durable incitent de plus en plus les entreprises à s’intéresser à la mobilité partagée pour leurs salariés. “De nombreuses sociétés de la région se renseignent sur nos services, car elles ont compris que l’autopartage offrait l’avantage de la mobilité pour leurs salariés sans les inconvénients liés à la gestion d’une flotte“, confirme Loïc Urbain, cofondateur de IODINES, opérateur d’autopartage 100% électrique sur la Métropole Toulousaine.  

Les contraintes liées à la location d’un véhicule telles que la remise de clés ou l’état des lieux ont été supprimés pour nos véhicules d’autopartage en free-floating (c’est-à-dire sans borne) “Nos clients peuvent utiliser leurs cartes pastel ou un badge entreprise pour déverrouiller nos voitures, de plus IODINES est 100% mobile grâce à notre application, elle permet, bien sûr d’accéder au véhicule mais aussi de signaler un dommage ou faire appel à nos voituriers pour une livraison dans l’heure“, explique-t-il. 

L'application IODINES, disponible sur Google Play et Apple Store

Au-delà de la démarche RSE, la motivation principale des entreprises de passer à l’autopartage est la réduction des coûts. « A l’heure de la transition écologique il leur est nécessaire d’investir dans des véhicules et des infrastructures. Avec Iodines, nous nous occupons du réassort et apportons nos véhicules électriques chargés, il n’est donc pas nécessaire pour l’entreprise d’investir dans des bornes de recharges ou faire l’acquisition de véhicules encore très coûteux » poursuit Loïc Urbain. “Les entreprises qui souscrivent à notre offre ont accès à une interface de réservation spécifique et leurs salariés peuvent bénéficier de deux comptes distincts, professionnel et personnel“, précise-t-il. IODINES est éligible au forfait mobilité durable, ce qui permet de prendre en charge tout ou une partie des frais d’autopartage.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Attention

L’investissement en capital dans une startup ou une PME en pleine croissance comporte des risques. Seules les personnes conscientes de ces risques devraient envisager ce type d’investissement :


Risque de perte en capital

Les rendements escomptés d’un investissement en capital dans des actions privées sont la contrepartie financière d’un risque élevé de perdre tout ou partie du montant investi. Avant d’investir, vous devez vous assurer que vous disposez de ressources financières suffisantes pour supporter de tels risques. Vous ne devez investir que les montants dont vous n’avez pas besoin.

 

Risques liés au manque de liquidité

Il n’existe aucune garantie de liquidité des investissements dans le domaine du capital-investissement, car les entreprises ne font pas partie d’un marché réglementé et organisé. De plus, certaines clauses statutaires et/ou extra-statutaires des opérations présentées peuvent potentiellement restreindre la négociation des actions et les possibilités de sortie. Vous devez vous assurer que vous avez la possibilité de ne pas avoir accès au montant investi sur une période à long terme, sans limite de temps prévisible.

 

Les règles d’une bonne gestion de patrimoine

L’investissement dans une entreprise innovante en pleine croissance peut vous permettre de réaliser des rendements importants mais doit être réalisé en respectant plusieurs règles élémentaires :

– Ne jamais investir plus de 5 à 10 % de son patrimoine dans des start-ups et des PME non cotées,

– Diversifiez vos investissements dans différentes entreprises, et dans différents secteurs,

– Ne jamais investir l’argent dont vous pourriez avoir besoin à court ou moyen terme, car la liquidité n’est accessible qu’à long terme et sans garantie de délai,

– N’investissez que si vous comprenez le domaine, le modèle d’affaires, les paramètres financiers et les conditions d’exploitation de l’entreprise.

Avant toute souscription d’actions, nous vous invitons à lire toutes les informations relatives à l’opération et à la société.

Si vous avez des questions, notre équipe est disponible par téléphone au  05 82 08 52 70 ou par email à l’adresse [email protected] pour vous aider dans votre processus d’investissement.