fbpx

IODINES

déconfinement et transports : la voiture plébiscitée

Déconfinement et transports : la voiture plébiscitée !

Déconfinement et transports, les chiffres d’une étude* exclusive menée par Harris Interactive pour Caradisiac, démontrent un changement des modes de déplacements au profit de la voiture, jugée plus sécurisante.

 

La crainte que les règles sanitaires ne puissent être correctement appliquées dans les transports en commun (notamment la proximité) se traduit par une baisse significative des intentions d’utilisation :

49% des usagers réguliers déclaraient privilégier les transports en commun pour leurs trajets quotidiens avant la crise,  ils ne sont plus que 38% à l’envisager dans l’immédiat.

 

Leur préférence irait à la fois à la voiture (21%), à la marche (27%) et au vélo (9%).

 

Il apparaît qu’une grande partie des Français ne sont pas convaincus par les efforts annoncés par les opérateurs des transports en commun en matière de nettoyage, désinfection et organisation des flux de passagers. Après des semaines de confinement à domicile, il est difficile en effet d’imaginer s’entasser dans un métro ou un bus.

François Roudier, Directeur de la communication du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). « On associe aujourd’hui à l’automobile le facteur de sécurité sanitaire, ce qui est nouveau. Ce facteur sécuritaire va d’ailleurs bouleverser les comportements, et donc l’économie des transports au sens large. »

Source @caradisiac

*Enquête réalisée en ligne les 4 et 5 mai 2020. Échantillon de 1166 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Attention

L’investissement en capital dans une startup ou une PME en pleine croissance comporte des risques. Seules les personnes conscientes de ces risques devraient envisager ce type d’investissement :


Risque de perte en capital

Les rendements escomptés d’un investissement en capital dans des actions privées sont la contrepartie financière d’un risque élevé de perdre tout ou partie du montant investi. Avant d’investir, vous devez vous assurer que vous disposez de ressources financières suffisantes pour supporter de tels risques. Vous ne devez investir que les montants dont vous n’avez pas besoin.

 

Risques liés au manque de liquidité

Il n’existe aucune garantie de liquidité des investissements dans le domaine du capital-investissement, car les entreprises ne font pas partie d’un marché réglementé et organisé. De plus, certaines clauses statutaires et/ou extra-statutaires des opérations présentées peuvent potentiellement restreindre la négociation des actions et les possibilités de sortie. Vous devez vous assurer que vous avez la possibilité de ne pas avoir accès au montant investi sur une période à long terme, sans limite de temps prévisible.

 

Les règles d’une bonne gestion de patrimoine

L’investissement dans une entreprise innovante en pleine croissance peut vous permettre de réaliser des rendements importants mais doit être réalisé en respectant plusieurs règles élémentaires :

– Ne jamais investir plus de 5 à 10 % de son patrimoine dans des start-ups et des PME non cotées,

– Diversifiez vos investissements dans différentes entreprises, et dans différents secteurs,

– Ne jamais investir l’argent dont vous pourriez avoir besoin à court ou moyen terme, car la liquidité n’est accessible qu’à long terme et sans garantie de délai,

– N’investissez que si vous comprenez le domaine, le modèle d’affaires, les paramètres financiers et les conditions d’exploitation de l’entreprise.

Avant toute souscription d’actions, nous vous invitons à lire toutes les informations relatives à l’opération et à la société.

Si vous avez des questions, notre équipe est disponible par téléphone au  05 82 08 52 70 ou par email à l’adresse [email protected] pour vous aider dans votre processus d’investissement.